Rôle de l'Europe

Aller en bas

Rôle de l'Europe

Message par AlinePraline le Jeu 7 Avr - 21:06

Parmi les sujets qu'il me semble important d'aborder, il y a l'Europe, et ce que nous voulons qu'elle soit/devienne. De plus en plus de voix s'élèvent contre son fonctionnement et ses priorités. Plutôt que de laisser les lobbys économiques et étatiques insufler les orientations de gouvernance qui leur conviendraient le mieux, c'est à nous, citoyens d'Europe, au coeur de la capitale européenne d'apporter nos priorités sur la table: immigration, télécommunications, libre circulation, sécurité, monnaie unique, démocratie participative, etc... tout ces sujets ont leur volet européen à considérer, donc à débattre...

AlinePraline

Messages : 24
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par VHArnaud le Jeu 7 Avr - 22:22

Il existe déja des associations qui militent, des ONG thématiques, comme la quadrature du net, qui sont déja organisées et efficaces. Je ne dis pas qu'il n'y a rien a faire, mais plutot de relayer leurs combats, et les rejoindre?

VHArnaud

Messages : 19
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par AlinePraline le Jeu 7 Avr - 23:05

J'en viens, et justement, je pense qu'il faut discuter des thématiques sur un angle plus large que le national. Une sorte de yo-yo dans la réflexion engagée. Avec des mouvements citoyens comme celui-ci, en lien avec ce qui se fait dans d'autres pays, c'est une opportunité unique de remettre l'Europe à la portée des citoyens en permettant à ceux-ci de pointer ce qu'ils veulent.
Par exemple, dans un autre topic de ce forum, celui sur la démocratie, la référence à l'échelon européen n'est pas (encore) apparue. Hors une grande partie du processus décisionnelest déléguée à l'Europe, sur une majorité des sujets économiques, mais aussi des sujets sociaux où l'enjeu culturel est fondamental. Le manque de processus démocratique à ce niveau-là nous impose des décisions sur lesquelles le citoyen n'a aucune prise et fort peu d'influence, sauf à militer (avec de sérieuses limites par rapport au lobbys économiques pour une simple question de budget disponible). PErso, je 'milite' à ma pette échelle pour un "ministère de la démocratie" dont le seul objectif serait de garantir au mieux la prise en compte des intérêts de toutes les catégories de citoyens. Au niveau européen, je prone un usage obligatoire (contraignant) du Comité des Régions et du Conseil Economique et Social dans le processus décisionnel. Cela permettrait à tout le moins de forcer la considération des différents intérêts, et pas seulement ceux des lobbys sur place à Bruxelles.

AlinePraline

Messages : 24
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par VHArnaud le Jeu 7 Avr - 23:14

Tout a fait, la construction européenne empiète largement sur le pouvoir de décision des etats. Un exemple qui me tient fort a coeur, ce sont les droits d'auteur. Aujourd'hui, une réforme du droit d'auteur est impossible au niveau national. C'est pour cela qu'il faut soutenir des initiatives de politiciens honnêtes, comme Julia Reda et son rapport, qui a été torpillé par les lobbies de l'édition du livre, du disque,...

C'est en cela qu'il est important une fois qu'on aura mieux défini ce qui nous rassemble, de contacter les autres mouvements européens, commes Nuit Debout, Podemos,...

VHArnaud

Messages : 19
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par Koneyn le Lun 11 Avr - 15:13

Le problème de l'Union Européenne n'est pas uniquement une affaire de lobbies : certes ils ont de l'influence (c'est leur but) mais c'est symptomatique de toute la construction européenne.

Même en les retirant de l'équation, on voit bien la difficulté qu'aurait un état (je pense à la Grèce) à changer radicalement de direction sans que l'Europe ne le rappelle au pied tant les liens qui soudent les états offrent peu de liberté au niveau national à quiconque ne s'inscrit pas dans les logiques de l'Union Européenne.

Il est également important de voir le peu de démocratie présent dans l'institution même de l'UE : la Commission est le seul organe à pouvoir faire des propositions des lois alors que cette instance n'est pas élue...

Et quand les citoyens organisent des référendums, ceux-ci ont été ignorés purement et simplement.
avatar
Koneyn

Messages : 1
Date d'inscription : 11/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par Fredgoa le Ven 15 Avr - 17:41

Sur le plan européen on voit bien dans le refus de considérer les votes contre le traité transatlantique, ou dans le projet récent de protéger le "secret d'affaires" des sociétés, que la volonté européenne est moins de faire valoir un principe démocratique que de faire fonctionner le système des entreprises. Toutefois je rappelle que la Belgique a refusé de se plier à la demande de L'Union Européenne de réclamer 700 millions d'euros aux multinationales. Madame Gallant a aussi omis de transmettre les rapports européens concernât la sécurité aéroportuaire. La commission européenne n'a donc pas que du mauvais et les états qui se soustraient à ses avis n'ont pas que du bon.
Je pense que toute gouvernance devrait passer par une démocratie directe (referendum, vote des lois par le peuple), (cfr le sujet :http://nuitdeboutbxl.forumactif.be/t3p50-democratie-directe-adaptee) ou au moins participative, et que seule une manière pacifique de manifester est source de progrès possible.
Et vous qu'en pensez-vous?

Fredgoa

Messages : 62
Date d'inscription : 08/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par AlinePraline le Sam 16 Avr - 21:55

Je ne partage partiellement tes analyses sur l'Europe FredGoa.

Représentante pendant 10 ans d'un segment de la société civile auprès de l'"Europe", je pense qu'il faut être plus précis quand on en parle. Les différents points dont tu parles, font référence à différentes instances européennes. Ex. les 700 millions à récupérer, c'est la Commission qui 'contrôle' l'application des règlementations européennes et pour la directive 'Secrets des affaires', on en est encore qu'à une décision du Parlement dans une procédure de co-décision ou le Conseil doit encore se prononcer.

La Commission (qui administre les accords votés ou les initie/prépare) n'a pas pour objectif d'être démocratique ou représentative. Elle s'assure que les traités sont respectés et que les règlementations soient appliquées. Elle propose aussi. Le Parlement, qui je te l'accorde n'est pas très représentatif de la volonté citoyenne (parce qu'il lui en manque les outils - ou que les citoyens manques d'organes et de budgets d'influence, quoi que...) et le Conseil des Etats Membres (qui est en fait un contre pouvoir puissant au Parlement, pas démocratique du tout, puisqu'il représente les intérêts des Etats Membres, directement liés aux gouvernements en place au niveaux national). Et pourtant... J'ai personnellement connu un cas de règlementation, où le Parlement s'est prononcé à une très faible majorité contre des intérêts légitimes citoyens, et c'est le Conseil qui s'y est opposé... Un compromis entre les deux instances a dû être négocié. Le monde à l'envers sur un plan démocratique. Ce qui m'a le plus frappé dans ce dossier, c'est la conviction des députés d'agir dans le meilleur intérêt des citoyens (ici, soi-disant la sécurité routière) et leur conviction que nous, représentants directement les intérêts des citoyens européens impactés par la directive, étions les lobbysites pointés du doigt par les députés... Je l'explique a posteriori par l'efficacité d'un lobby complexe, pas seulement du secteur économique, à l'origine, mais surtout d'un lobby relayé (et c'est très important) par plein d'acteurs légitimes différents (associations pour la sécurité routière, etc...) Justement, ce sont ces différents acteurs (stakeholders) impliqués qui font le débat public européen, entourant les règlementations, et pas toujours au fait de la réalité de terrain car elles-mêmes représentatives indirectes d'associations nationales...

Bref, ce que je tente d'illustrer c'est la complexité du processus décisionnel européen, qui mériterait, selon moi, d'être supervisé pour en garantir sa représentativité.

Là où je te rejoins, c'est sur la trame de fond "économique" de tous les débats européens. Et cela s'explique: c'est l'économique qui a créé l'Europe. Et le lobby le plus puissant c'est bien la European Round Table, le réseau des plus grands industriels européens. Il suffit de lire leurs prises de positions http://www.ert.eu/focus-areas, tu constateras que c'est précisément le canevas des décisions européennes depuis quelques temps déjà.

Et c'est là que la construction européenne se fraccase contre les murs sur des sujets comme l'immigration, la fiscalité, ou le dumping social, loin d'être une priorité économique. Donc, pour moi, tant que le volet social ne sera pas une priorité, la construction "Europe" fonce dans un mur...

Après, je nuance, car je suis une adepte de la transition et non pas du "je jette tout et je recommence... trop fatiguant et décourageant...). Et donc pour moi, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. L'Europe a en effet du bon. Schengen et la libre circulation des personnes n'est qu'un des exemples les plus parlant pour tout le monde (y compris les terroristes, mais bon, il n'y en aurait probablement pas eu avec un politique étrangère correcte et un volet social décent... mais c'est un autre débat). Il en existe plein d'autres: Erasmus, la recherche fondamentale, etc....

Il faut donc en améliorer le fonctionnement, en la rendant plus représentative, et pas forcément par le Parlement européen. Pour moi le Conseil économique et social et le Comité des régions, sont sous utilisé (alors qu'ils coûtent une fortune en fonctionnement) et pourraient jouer un rôle important dans la prise de pouls des différents secteurs et régions durant le processus législatif, si ces avis devenaient contraignants dans le processus... Je pense par ailleurs, que tant au niveau national, qu'européen, il importerait de mettre en place une structure indépendante qui aurait pour unique fonction de garantir la représentativité des débats (comme par exemple de se positionner par rapport à l'exclusion de certains partis de Commission d'Enquête parlementaires...) et la prise en compte des différents secteurs/segments impactés avant tout vote de loi, quitte à avoir la capacité de financer la représentation ponctuelle de secteurs non structurés mais estimés pertinents pour le débat public. L'organe veillerait également à l'équilibre dans l'influence médiatique (modalités à développer, je n'ai pas encore réfléchi plus loin...). Bref, une aide au processus démocratique, surtout pour des sujets complexes. Car si, j'aime le concept de démocratie directe, j'ai des difficultés à la voir réaliste pour des sujets tels que ceux que j'ai été amenée à traiter pendant 10 ans... (pas certaine que la démocratie directe, même déléguée, fonctionne pour des amendements aux standards de construction de route par exemple...) Mais bon, je suis prête à en débattre...

AlinePraline

Messages : 24
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par AlinePraline le Sam 16 Avr - 22:37

Je viens de trouver ça. https://www.facebook.com/theguardian/videos/10154112914426323/
Yanis Varoufakis, who said a British exit from the European Union would only serve to speed up the disintegration of the EU. In the end, the only beneficiaries would be xenophobes, racists and ultra-nationalists everywhere, he says.
Une autre façon de dire qui faut faire évoluer l'Europe, pas la rejeter...

AlinePraline

Messages : 24
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par Fredgoa le Dim 17 Avr - 2:31

Merci pour ton analyse éclairée, Alinéa. Il est vrai qu'il faut être spécialiste pour s'y retrouver dans une organisation aussi complexe, et mon avis est probablement plus proche de celui du peuple, mal informé. Il est donc important que cette information soit donnée car on a parfois l'impression d'une volonté de maintenir l'opacité. Je te rejoins lorsque tu parles de l'utilité de maintenir l'Europe, mais une Europe qui mette le social devant les intérêts industriels.
En tant que médecin, ma priorité à toujours été l'humain, et je ne conçois pas qu'une société oublie de considérer les gens qui la constitue au profit de sa production. Il s'agit d'une citoyenne laquelle il convient de donner un organe d'influence prioritaire au sein de l'institution européenne. Mais peut-être est-il plus sage de d'abord mettre de l'ordre dans notre petite Belgique avant d'espérer avoir un quelconque crédit au niveau Européen.

Fredgoa

Messages : 62
Date d'inscription : 08/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par Fredgoa le Dim 17 Avr - 2:32

Merci pour ton analyse éclairée, Aline. Il est vrai qu'il faut être spécialiste pour s'y retrouver dans une organisation aussi complexe, et mon avis est probablement plus proche de celui du peuple, mal informé. Il est donc important que cette information soit donnée car on a parfois l'impression d'une volonté de maintenir l'opacité. Je te rejoins lorsque tu parles de l'utilité de maintenir l'Europe, mais une Europe qui mette le social devant les intérêts industriels.
En tant que médecin, ma priorité à toujours été l'humain, et je ne conçois pas qu'une société oublie de considérer les gens qui la constitue au profit de sa production. Il s'agit d'une  citoyenne  laquelle il convient de donner un organe d'influence prioritaire au sein de l'institution européenne. Mais peut-être est-il plus sage de d'abord mettre de l'ordre dans notre petite Belgique avant d'espérer avoir un quelconque crédit au niveau Européen.

Fredgoa

Messages : 62
Date d'inscription : 08/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par AlinePraline le Dim 17 Avr - 11:01

Je pense que cela se fera en parallèle... J'ai regardé le film Transition 2.0 référé par l'un des participants au forum. Une révélation. Je crois à la force mobilisatrice de la base, actrice de changements... La "Base", ce sont les "fondements" de quelque chose et si ce quelque chose est nouveaux, il faut se concentrer à ce que la "base" soit solide, cohérente et durable... C'est ce que l'on fait non? "Nuit debout" aborde les enjeux du débat public. C'est, selon moi, une initiative de Transition... Personnellement, j'ai un intérêt particulier pour l'enseignement, une autre initiative de Transition à mettre en place... Dans tous les cas, commem dirait un certain Grégor Chapelle, on est plus nombreux qu'eux, et à la fin, c'est nous qui gagnerons... :-)

AlinePraline

Messages : 24
Date d'inscription : 07/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle de l'Europe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum