Une Histoire à Dormir Debout

Aller en bas

Une Histoire à Dormir Debout

Message par Edwin Majchrzak le Lun 16 Mai - 17:16

Chers Noctamboutistes,

Pour ceux qui vivent encore un tout petit peu dans la réalité, vous le savez, j'ai participé +ou- activement à toutes les Nuits Debout de Bruxelles, à quelques réunions et groupes de l'organisation, et ne les ayant pas attendues pour être conscient, informé (histoire, théologie, anthropologie, arts, sémiologie, philo, politique internationale, économie, écologie, technique de productivité, ressources minières/fossile/agro/eau, énergies, sciences appliquées, sociologie, pédagogie, information etc..) , et actif, j'ai pu relever de troublantes incohérences et lacunes, autant sur la forme (animation, "associations") , que sur le fond (beaucoup plus grave).

Sur la forme, mon esprit provocateur tend d'abords à relever que les "auto-représentants"(??) qui sont présents aux réunions privées, ceux-là mêmes qui modèrent et organisent les Assemblées Générales de la Nuit Debout Bruxelles, sont tous blancs (belges, français, voire italiens), avec une très bonne éducation (catho) et un niveau socio-économique privilégié, à l'instar des spectateurs qu'ils convient lors des événements qu'ils fixent (facebook).

On comprend dès lors pourquoi les personnes présentent, qu'ils s'agisse du public ou des organisateurs, sont généralement peu motivées, intéressées ou aptes à réagir aux interventions spontanées (sinon par le mépris/snobisme), et même aux propos tenus par les intervenants invités, En revanche, leur enthousiasme est nettement plus palpable lors des animations, ou de vagues revendication politiques et/ou associatives ex: "le racisme et le capitalisme, c'est pas bien, et,
l'amour et la liberté, c'est bien!".

C'est certain, sauf qu'aucun d'entre eux, je dis bien aucun, n'envisage de se passer d'organisation du travail(armée), de finance(armée), de contrôle technologique(armée), de voiture ou d'avion(armée), d'énergie(armée), de médecine(armée), d'université(armée), en gros, de concentration du pouvoir et des ressources à l'échelle globale, tous superbement convaincus que ce sont là les attributs du progrès universelle.
Aucun d'entre eux n'a jamais amené la moindre matière de réflexion, la moindre information sur les tenants et les aboutissants de la catastrophe écologique et humaine, mais s'autorisent le droit de modérer les échanges interpersonnels ou de parler au nom du "Nous"..

A qui croient-ils avoir à faire? A un ado geek qui a créé internet dans sont garage? A une civilisation en fin de course? A 1 ou 2 politiciens véreux ?
Tout ça à la fois, je le crains, car soit ils sont soit totalement ignorants, soit affreusement corrompus. Ce qui nous amène au fond, si j'ose dire.

La mondialisation a une histoire et des outils qui ont pour seul dénominateur commun d'avoir été initiés et continue d'être contrôlés exclusivement par les nations européennes (banques, universités, industries), l'Histoire de leurs crimes et les outils de leur Progrès... la Nuit Debout, nie la première et légitime ces derniers. Positive attitude!! (voir la pensée positive selon Herbert Marcuse).

"Vous", Nuit Debout, ne voulez pas entendre parler de l'origine et du monopole des technologies fascistes, vous ne voulez surtout pas y renoncer, vous scandez à l'universalité, à la solidarité, au village mondial, mais selon une conception fallacieuse du progrès, des technologies et des idéologies politiques occidentales... mais qui vous paie, Gene Sharp, la CIA? Ce monde qui vous fascine tant est à l'heure de l'Europe, son industrie, ses technologies, ses lois, ses massacres, sa pollution, ses applications non viables mondialisées.

NON, votre utopie universelle, vos jouets c'est "popo"(autocensure Cool ), le monde les subit depuis trop longtemps, mais apparemment vous ne le savez pas, plus de cerveau, trop de colgate, de coca et de nutella, et pas assez courage pour renoncer à votre petit confort sécuritaire néocolonial.

Vous qui me lisez, sachez qu'il y a encore, à l'heure actuelle, 2 natures humaines:

-La civilisation occidentale qui domine le monde depuis plusieurs siècles, avec sa société concentrée, violente, uniforme, aveugle et domestiquée (esclavage).

-L'autre, celle de dizaines de milliers de Sociétés Premières partout sur terre, protéiformes, paisibles, libres, toutes fondées sur le respect du vivant.

Autrement dit, ces derniers ont beaucoup plus à apporter à l'Humanité, localement et globalement, que votre utopie politique démocratique unidimensionnelle bidon qui n'a AUCUN antécédent historique viable., un mythe, une antique chimère purulente qui les extermine les uns après les autres' et exploite toujours leurs richesses naturelles. Et ça, ça fait marrer les Bobos Debout, voyez-vous, ils me répondent tous: "Ah oui, le Mythe du Bon Sauvage... lol".
Quel cynisme abjecte!

Si vous ne voulez pas le voir, j'ai le regret de vous informer que vous n'êtes plus tout à fait humain et complètement raciste.

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Benjamin Franklin

J'ajouterais, "...et sa dignité humaine."























Edwin Majchrzak
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une Histoire à Dormir Debout

Message par Edwin Majchrzak le Ven 27 Mai - 12:57

Sleep

Edwin Majchrzak
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum