#NuitDeboutBXL #NuitDebout #50mars & #51mars - Compte Rendu

Aller en bas

#NuitDeboutBXL #NuitDebout #50mars & #51mars - Compte Rendu

Message par DanielB le Sam 23 Avr - 14:12

Avant toute chose, une petite note de service :

Afin de continuer à pouvoir diffuser un compte-rendu, nous avons besoin de notes. Malheureusement, ceux qui se sont chargés jusqu'à présent de cette tâche sont pris par d'autres activités. Voilà pourquoi nous faisons appel aux bonnes volonté. Avant chaque Assemblée Générale, il serait bon de demander si quelqu'un prend note de ce qui se dit. Si personne ne prend note, il faut dès lors désigner une ou plusieurs personnes qui transcriront les débats de la nuit.


Passons maintenant au vif du sujet. Les deux derniers jours ont été plutôt calmes, au Mont des Arts. Ce 51 mars, la plupart des Nuitards sont allés à Fontainas, comme décidé lors d’ une AG précédente, afin de participer à l'Union des bloqueur-euse-s de la semaine des 45h. Au Mont des Arts, une vingtaine de personnes sont rassemblées pour jouer de la guitare et chanter. On discute calmement des actions des prochains jours et de ce qu'il est possible de faire pour la Nuit Debout. Ambiance décontractée, donc.

La veille, le 50 mars, les citoyens venus pour l'Assemblée Générale avaient déjà discuté de l'actualité de Nuit Debout, dont l'organisation de l'Auberge de ce jeudi soir et du 1er Mai. Un intervenant en avait profité pour rappeler les origines de la fête du travail, avec la grande manifestation de 1886 aux États-Unis qui avait dégénéré pour se solder par la condamnation à mort de cinq militants anarchistes. Durant la décennie qui suivit, il y eut de nombreux combats violents entre travailleurs et patrons. Finalement, le 1er mai est devenu une date symbolique célébrant la revendication et le combat social. Le veilleur rappelle qu'en Belgique, les syndicats représentent une force de contestation importante qui se trouve entre les mains d'apparatchiks. Néanmoins, des mouvements comme D19-20 se distancient de ces hautes sphères en renouant avec les citoyens.

Quelqu'un a proposé que la Nuit Debout se fasse un peu remarquer ce 1er Mai, en préparant l'événement. En France, l'accent est placé sur la convergence des luttes. Il serait intéressant de développer cet aspect-là à Bruxelles aussi. On parle aussi brièvement des risques policiers. On rappelle également la loi des 45 heures à laquelle le gouvernement réfléchit et qui est déjà dénoncée par-ci par-là. On a mentionné le cas récent de la Suède qui est passée à la journée de 6 heures. Pourquoi pas chez nous ?

Une autre intervention est revenue autour des manifestations, dont celle Place Rouppe pour les sans abris annulée pour des raisons de sécurité. L'intervenant a plaidé pour une reprise en main de ce sujet important. Un autre veilleur lui précise que l'événement est maintenu, mais que les stands ne sont pas autorisés.

Un Nuitard a rappelé qu'il est important de venir en nombre ce jeudi soir, pour pouvoir structurer la suite des événements.
Un Nuitard a également pris la parole pour appuyer sur la nécessité de réduire notre consommation, afin de se préparer à la raréfaction de nos ressources mondiales.

Une intervenante a lu ce mardi soir un extrait de « La dictature du chagrin » de Stig Dagermann sur la responsabilité des écrivains. À sa suite, un autre intervenant fait à son tour une lecture.

Nous vous donnons rendez-vous ce soir pour la Nuit Debout #Auberge, en espérant vous voir nombreux !
Profitons que la nuit soit longue pour (r)éveiller nos consciences !

DanielB

Messages : 27
Date d'inscription : 06/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum