#NuitDeboutBXL #NuitDebout #41mars - Compte Rendu

Aller en bas

#NuitDeboutBXL #NuitDebout #41mars - Compte Rendu

Message par Djumbo le Mar 12 Avr - 12:29

Apd 20h07 ...

Point technique - Cellule action
Présentation du groupe action
1. ACTION « craies » : indiquer à la craie la direction du lieu de ND un peu partout ds la ville, pdt qu’on marche. Des craies sont distribuées.
2. ACTION « affiches « art » » : demande de recevoir les œuvres de qui veut et ils vont les placarder un peu partout en ville.

Point technique - PV de la veille
Lecture via un GSM de 2/3 des points discutés hier. Les points essentiels d’hier n’ont pas été repris

Point technique - Annonce Sans papier
Invitation à un RDV le 18 avril de 17h à 19h à l’école Saint-Louis
Leur souhait est d’amener le vrai débat ds les universités et parler des conséquences du capitalisme au niveau de limmigration.

Point technique – Organisation, proposition de réaliser des réflexions en petits groupes
Création de groupes tels que ACTION / COMMUNICATION.
Souhait de réaliser des petits groupes sur la thématique du « mouvement, pourquoi je suis là ? » pdt 10 minutes puis de confronter les différents groupes pour un partage.
Réactions :
1 : Plusieurs personnes répondent qu’ils ont effectivement ce besoin d’expliquer pourquoi ils sont ici. Ils trouvent donc cette idée de débat sur cette thématique intéressante.
2 : Refus de cerains qui souhaitent prolonger les discussions ouvertes
3 : Unpetit groupe quitte les discussions ouvertes pour débattre de la thématique du « mouvement, pourquoi je suis là ? »


Débat/animation de la soirée/liste de passage

Par 2 fois durant la soirée, plusieurs personnes ne sont pas d'accords avec tous les points techniques qui, à chaque fois, "casse" le débat qui est lancé.
Il est proposé que le modérateur tienne qqpart 2 listes : l'une avec les personnes qui souhaitent intervenir à propos débat lancé (c'est personnes passeraient en priorité) et les autres (autre débat et/ou surtout les points techniques).
La discussion s'anime un peu. Aucun vote n'est fait mais l'AG soutient majoritairement cette initiative.


Débat – « Pourquoi suis-je là ? » - Diverses interventions/témoignages

J’ai été blessé par les attentats, certes, mais ma plus grande douleur est comment le monde se nourrit du mal qui en ressort.
Illustration de mes propos : juste aps les attentats, la bourse a été envahier par des gens qui se recueillaient en silence tous ensemble. Formidable moment intense.
Dès le lendemain, les médias étaient déjà là et demandaient aux personnes de recréer les sentiments de la veille.
Ma douleur est que le mal de la ville et des personnes a été médiatisé et non expliqué de façon véridique.
J’ai discuté avec plusieurs personnes et nombreux d’entre eux pensaient comme moi : leur véritable douleur n’est pas l’attentat en lui-même mais ce que les médias en ont fait aps.
« S’il y a un agenda derrière tout (dans le sens « si on est pressé »), comment peut-on se retrouver véritablement ? »
Je viens donc ici pr entendre d’autres témoignages, pour connaître l’avis des autres. « A-t-on besoin d’une place où nous pouvons parler tous ensemble ? »
On vit ds un monde où tout est limité (140 caractère pr Twitter, etc) et cela fait du tps d’avoir un lieu où il n’y a pas de limite de caractères …

---
20h36 : plus personne ne prend la parole
20h37 : la pluie commence à tomber
20h40 : vu le nombre limités de pers présentes et en raison de la pluie, le modérateur propose de se mettre sous les alcôves.
Le groupe est donc en cercle sous les alcôves, l’ambiance est plus conviviale et la discussion reprend SANS micro au début.
---

« Arrêter d’être passif ». Je trouve dommage qu’on ne bouge pas plus, qu’on reste passif, que je reste passif.

Tt mouvement social doit être pacifique. Il est important d’avoir un moment où l’on se retrouve.
Mais il y a diff formes d’engagements : engagement « physique/action », engagement ds des institutions, engagement ds des groupes « acteurs du changements » (potager commun, monnaie locale, …).
Il y a un monde qui est en train d’arriver.

Différence entre la « non violence et le « pacifisme » qui veut qu’on s’oppose à la guerre.
L’action non violente est nécessaire mais il ne faut pas en faire une règle absolue.
Et si on est violent, il est essentiel de savoir ce que cela va donner. L’action violente doit être réfléchie.

Je voudrais raconter des expériences que j’ai vécues au niveau des confrontations.
Plus le mvmt s’engage ds qqch, plus il grossit, plus le risque de devenir violent grandit. Soyons vigilants à cela.

ND se veut non-violent mais le soucis est, qu’en face, il y a la violence (ou il y en aura).
Notre force est de rester pacifique. La ND = parler, prendre le tps

Au niveau de notre mouvement, comme il est naissant, oui, il faut rester pacifique.
L’essentiel est de d’abord parler, parler, avant de vouloir « faire des choses ».

Nous sommes un groupe de réflexions et je me demande pq le sujet de la violence est souvent vu co un « taboo ». Oui, on manifeste mais face a des gens qui ne nous écoutent pas. Une grève est déjà une certaine forme de violence.

Mon plus gros coup de poing ds le système a lieu tous les 4 ans : qd je vais voter

Mon plus gros coup de poing est : enlever le pouvoir aux grandes entreprises en ne consommant pas leurs produits.

Aller voter a-t-il encore un sens ?
Je souhaite que ceux qui font les lois nous consultent davantage
Je suis français et, pour ma part, la différence entre la Belgique et la France est que les gens en Belgique ne sont pas autant face à l’autorité qui est oppressante (y a bcp moins de policiers). En France, on est bcp plus souvent mis face à l’oppression.

Si je viens ici, ce n’est pas pcq je cherche un mouvement mais pcq j’ai le besoin de discuter (« arbre à palabres »). J’ai besoin de me nourrir de ce que les autres ont ds les trippes.
Je viens chercher une autre manière de « contester ».
Je viens chercher une manière de pouvoir exprimer nos peurs, faire ressortir ce qui est cristallisé en nous.

Le seul moment où l’on est en dehors du système et où l’on est véritablement libre est le moment où l’on réfléchit et se réunit.
A partir du moment où l’on nous demande de définir ce que nous sommes, nous entrons ds le système.

Il faut avoir confiance en ses projets et les réaliser concrétement pour proposer SES alternatives. C’est une vraie source de fierté (…)

Il est important de savoir comment on change le monde.
C’est important d’être acteur du changement mais il y a bcp de parties au problème et il faut le saisir par tous ses côtés.
On est ds un combat inégal car tt ce dont on a besoin pr vivre est ds les mains d’une petite minorité. Cette petite minorité possède ce qui appartient à tous.
On est face un problème complexe et il faut essayer de le saisir par tous les côtés possibles.

Les frais des études supérieures augmentent. Pourquoi y a-t-il des quotas universitaires ? Si qq’un veut être médecin, pourquoi l’en empêche-t-on fondamentalement ?
Les notes chez les éleves sont de moins en moins bonnes. Le système éducatif manque de flexibilité. On force les enfants à choisir très tôt sans se préocuper s’ils aiment ce qu’ils font.

Le mouvement ND est informe, c’est cela qui fait peur aux élites en France. Puisqu’on est d’accords sur le fait que la parole est le vrai instant de liberté, il faut créer plus d’agoras, plus de lieux de prise de paroles = création de plus de lieux de liberté.

Comment rentrer dans un dialogue avec des gens qui ne pensent pas du tout pareils ? Où sont nos partenaires ? Est ce qu’on doit aller vers les autres quels qu’ils soient ?
Il faut créer plus d’arbres à palabres > je suis d’accord avec idée d’avant

Quelle est notre responsabilité dans les attentats ? Et qu’est ce qu’on doit faire ?

Je pense qu’on ne peut pas dialoguer avec les terroristes.

Ce qu’on peut faire à notre niveau, c’est de ne pas avoir peur mais de tendre une main, un sourire

J’ai déménagé et j’ai amené une bouteille de vin chez le voisin, puis sur le coin de la rue, j’ai discuté avec les gens progressivement ds la rue.
Si on commence avant le début de dire « non », on crée une agressivité.

Formation de ghetos. Il faut se battre contre des processus comme « ils sont moins que la population blanche ».

Il faut faire attention de ne pas mettre les gens dans des « secteurs » (exemple : les terroristes)
La vraie interrogation est « comment en est-on arrivé là ? »

Je voudrais parler de préjugés. Pr parler de démocratie, il faut « comprendre l’autre ». Exemple : la femme voilée n’est pas le symbole de l’Islam.
Pr cela, il faut « aller vers l’autre », discuter avec la pers à côté de soi, le sourire, dire bonjour, …
Importance d’être instruit.
« La force de la culture face à la culture de la force »
C’est la culture qui nous permettra d’évoluer et d’aller plus loin.
Les étrangers sont perdus car ils sont rejettés ds leurs 2 pays : en Belgique et chez eux. Diff d’avoir une identité.
Pr reconstruire un modèle de démocratie, il faut aller vers l’autre et il faut une democratie participative et aller vers des choses locales.
Il faut essayer de comprendre l’autre sans pour autant être d’accord.

J’ai habité ds 2 ghetos : celui de Uccle et celui d’Anderlecht.
Il faut rester ferme sur certaines valeurs. Il faut pouvoir dire que certains immigrés sont des extrémistes (l’orateur est une personne d’origine étrangère). Et valider cela, ne pas les placer tout le temps en victime.
Il y a des réalités : il ne faut pas devoir se positionner tt le tps
« Un optimiste, c’est qq’un qui manque d’informations »

Je vis ici depuis 20 ans et je suis éducateur.
Le pays est trop petit pour contenir tous les érangers (l’orateur est une personne d’origine étrangère).
S’il faut défendre ses valeurs en descendant ds la rue.
« Laissez son voisin vivre ce qu’il a envie de vivre ».

Je suis français et c’est ma première soirée ND.
En France, cb de tps a-t-il fallu attendre pr que les questions sociales reviennent sur l’avant-scène si ce n’est presque rien ?
Proposition de projeter le film « Merci patron » sur le mur au Mont des Arts pr recréer la culture.

Il est important de marquer notre lieu, de montrer que la nuit debout est ici : affiche, projection sur le grand mur, …

Ct réagit-on par rapport l’idée contraire ?
Je ne parle pas du « comment » concrétement, je pose la question plutôt de « est-on capable de l’entendre ? »

Pvr parler avec des pers qui ont des opinions extrêmes ou qui ont des opinions très différentes de nous.
Malh, les médias mettent souvent en avant ces personnes qui ont des opinions extrêmes et n’offrent pas vraiment la possibilité de leur répondre, en proposant pa rexemple de vrais débats où les personnes ont plus que 3 minutes pour répondre.
Le soucis est là : les médias ne proposent pas de réponses, ne donnent pas la parole aux personnes qui pourraient répondre à ces personnes extrémistes.

Qui a appris durant son parcours scolaire ou après ce qu’étaient les différentes cultures ?
Perso, j’ai commencé à l’apprendre à 23 ans et … c’est trop tard car à cet âge-là, par manque de connaissance et de culture, on peut déjà avoir été mal informé, avoir des préjugés et être « brainwashé » par certaines idéologies.

Mon impression est que notre société a bcp évolué.
Société du paradoxe : on a développé les communications mais les gens se sentent seuls, on a ouvert le monde et les gens sont stigmatisés par rapport à leur quartier.
Ce qui a amené ts ces paradoxes est le système : on a voulu créer une liberté pr chacun mais on a oublié la liberté collective.
Lorsqu’on ne cesse de répéter « il faut respecter ttes les valeurs, ttes les valeurs sont égales », à un moment donné, on se rend compte qu’on nous a menti car … il y a des différences !
Il faut donc repenser le sytème et créer des lieux de rencontres mettant en avant des valeurs qui nous rassemblent tous.

Le terrorisme est injustifiable mais il faut (pouvoir) le comprendre

Je suis heureux de ce qui se passe ici.
Je vous invite à nourrir cela individuellement car il y a déjà des divisions entre nous.
Il faut tjs essayer d’aller vers la paix, vers l’unité, … pr faire qqch d’utile ensemble.

Il est bon qu’on réfléchisse tous ensemble à ce que nous vivons, les soucis de la société, …
Il est essentiel d’amener ce que nous expérimentons et vivons ici dans notre quotidien et auprès de notre entourage.

« Nuit debout, c’est tout le monde qui se lève ». J’ai fait 80 km pr venir vous voir.

Je trouve intéressant ce qui se passe.
Il est ds l’intérêt du syst capitaliste en place de décensialiser tout. Le système essaie de nous différencier, de nous séparer.
Il est donc important de se rassembler pr comprendre que nous ne sommes pas différents.
(Lire ou regarder les vidéos de Saïd Bouamama)
C’est ds l’intérêt des dirigeants du Monde de nous diviser. Ils ont dépensé des millions pr nous diviser.
Il y a une caste oligarchique qui forme un réseau international qui possède énormément.
La seule force que nous ayons, c’est le nombre.
Le profil sociologique type du terroriste est le gars d’origine étrangère de la 2ie génération (càd celle qui, à cheval entre 2 pays, n’a plus d’identité) . Ce sont des convertis à qui on a donné une identité.
Il n’y a plus les luttes révolutionnaires. Qd on est jeunes et qu on en a marre du système qui nous divise et nous détruit,  nous n’avons pas d’autres choix que …
Avec le ND, j’espère voir une réunion, une réunification.
Ne pas se diviser, garder le cap.
« El pueblo reunificado, nunca sera separado ».

Je vous invite à lire le livre « Petit lexique philosophie de l’anarchisme » du sociologue Daniel Colson.
La démocratie directe  s’oppose à la démocratie représentative par 3 choses :
- l’assemblée est souveraine
- la délégation est révocable à tout moment
- le mandat est unique
Pr bien fctionner, elle prend du tps et demande également que d’autres valeurs soient incluses.

Il est essentiel que le mouvement regroupe des pers de tous les horizons pr être crédible et non stigmatisé.
Pas uniquement des gauchistes.

J’ai envie qu’il y ait des débats, je serais content qu’on ne soit pas d’accord avec nous/moi.
Je serais content qu’il y ait des mauvaises idées, pr pouvoir en débattre.

Au niveau des cultures, on a des notions du temps et des distances différentes.
Importance d’étudier cela dès le plus jeune âge.

C’est ma 1ère ND. Je voudrais dire qqs mots concernant la « lutte des classes ».
la lutte des classes, c’est avant tout la lutte entre un exploitant et à un exploité, et ce n’est pas la lutte d’un riche face à un pauvre.
Pq ne ferait-on pas des sociétés cogérer, sans patron ?
Cela existe déjà.

Il existe plein de manière d’animer des débats.
Ne serait-il pas opportun qu’il y ait une sorte d’animation de débats pr pvr faire ressortir des choses concrètes des débats ? je veux bien y travailler si vous le désirez.

Pr ma part, l’important, c’est l’humanisme, pas la politique.
En quoi est-ce qu’un mouvement citoyen va apporter l’humanisme ?
Parexemple : quelle est la place ds ND de ceux qui ont difficile à prendre la parole devant tout le monde ?

Il serait intéressant de parler tous ensemble pr trouver des solutions face à la Loi du travail (45h/sem).
Si la Loi passe, on sera un peu comme des esclaves.
Je souhaite aussi dire qu’au conseil communal de la ville de Bruxelles, il y a eu une écolo qui a posé des questions sur les interpellations autoritaires de la police.
Les fascistes, on les a laissé réaliser leurs manifestations, tandis que les pacifistes on les a arrêté très virulemment .
Malheureusement, lors du conseil communal, il y avait peu de civils et bcp de policiers. Du coup, le bourgmestre a seulement proposé de faire une enquête.

Il me paraît important de changer d’endroit et d’aller à la Bourse où il y a plus de passages.
> Réponse d’une personne : la Bourse doit rester un lieu de recueil.



Point technique – Proposition d’avoir un thème central durant une partie de la soirée àpd demain mardi 12 avril

Nouvelle discussion au passage sur l'interruption des débats par les points techniques. Celle-ci est non souhaitée par la majorité des personnes de l'AG.

Aps discussion, l’AG marque son accord pour ce principe du thème durant une partie de la soirée.
Le thème qui sera débattu demain est « Réfugiés / Guerre / Armement ».


La soirée est clôturée.


Djumbo

Djumbo

Messages : 8
Date d'inscription : 08/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum